Le vertige et le vol

Tête qui tourne, sensation d’instabilité, et parfois meme nausée… Les effets du vertige sont assez bien connus, mais qu’en est il des causes ?

Désaccord entre les sens

L’oreille interne dispose d’un dispositif appelé système vestibulaire, permettant à l’organisme de ressentir son orientation dans l’espace.
Le cerveau reçoit d’une part les informations envoyées par l’oreille interne et reçoit d’autre part les informations fournies par la vue.
La sensation de vertige apparaît lorsqu’il y a un désaccord perçu par le cerveau entre ce que lui indique la vue et ce que lui indique l’oreille interne.
Pour certains, c’est comme si les informations visuelles (le fait de voir le vide en avant) contredisaient les autres informations (le fait de savoir que vos pieds sont bien sur terre).
Résultat, l’équilibre est troublé et vous voilà aux prises avec une sensation de malaise, le tournis et d’autres manifestations du vertige.

Le vertige durant un vol

Il est important d’insister sur le fait que cette sensation de vertige vient du désaccord entre la vue qui estime qu’on bouge et l’oreille interne qui estime qu’on est immobile, car dés lors que l’on vole, nous ne sommes plus immobile et l’oreille interne le sent.
Ceci supprime ce désaccord perçu par le cerveau et le vertige disparaît.

Dit caricaturalement, on a le vertige parce qu’on a peur de tomber, mais quand on vole on tombe déjà, on n’a donc pas le vertige.

Un exemple : le voyage en avion de ligne : personne n’a jamais eu le vertige durant un voyage en avion de ligne !
Certains peuvent avoir une phobie de l’avion, mais cela n’a plus rien à voir avec le vertige.

En conclusion, avoir le vertige ne doit pas être un frein pour voler, c’est même plutôt un excellent moyen de surmonter son appréhension naturelle et en sortir grandi !